Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

 

            Logos-Made-in-France 3

               L'Artisanat, Première Entreprise de France

Recherche

Articles Récents

Cottes De Mailles

24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 07:57

 

 Définition

Le terme "cotte de mailles" définit un vêtement de protection, une armure souple et extensible, qui laisse toute liberté aux mouvements.
Ce vêtement est constitué de plusieurs milliers de petites mailles de métal (anneaux) qui sont assemblées suivant des méthodes et des techniques différentes suivant les époques.
 

Origine

Il semble que les premières cottes de mailles aient été de fabrication Celtes, vers le IIIe siècle avant notre ère. Elles auraient été portées plus comme tenues d'apparat que comme une tenue de combat.
Les Romains, au contact des Celtes, ont adopté cette tenue, (la célèbre Lorica Hamata), pour en équiper massivement les légions.
L’usage de la cotte de mailles tendra à diminuer au début du Moyen Age, sans toutefois disparaître. Elle retrouve une nouvelle vogue, surtout pour les guerriers aisés, vers les années 1000 - 1050. Elle équipera désormais la majorité des combattants jusqu'au XVe siècle.
 

Évolution

Tout au long de son histoire, la cotte de mailles va connaître de multiples modifications. A la classique chemise de mailles qui couvre le torse, les cuisses et les bras, on adjoint, vers le IXe siècle, une capuche, (le camail). A partir du XIIIe siècle, le combattant se protège des pieds à la tête en ajoutant des chausses et des mitons, (pantalon et gants de mailles).
La fabrication et l'assemblage des mailles ne cesse pas également d'évoluer. Les mailles en fer sont parfois rivetées ou soudées pour assurer une plus grande résistance. Le diamètre des mailles se réduit pour passer de 15 mm à 8 mm ou 6 mm, voire moins; la section des mailles passe de 3 mm à parfois moins de 1 mm. La méthode d'assemblage des mailles est également évolutive, on trouve des méthodes dites 4 en 1, (4 mailles assemblées sur 1 maille, la plus classique), mais aussi des assemblages de 6 en 1, de 8 en 1, parfois plus...
 

Protection au combat

La cotte de mailles protège efficacement des coups de taille, (tranchant de l'arme). La protection des coups d'estoc, (pointe de l'arme) et des projectiles, (flèches) est plus aléatoire...
Sous la cotte de mailles, le combattant porte un genre de chemise matelassée, (le gambisson), destiné à amortir les chocs. A l’époque des croisades, on commence à porter, au-dessus de la cotte de mailles, une tunique droite décorée aux armes du guerrier et destinée à protéger la cotte en métal de l'échauffement provoqué par les rayons du soleil.
 

La cotte de mailles aujourd’hui

A notre époque, la cotte de mailles est encore utilisée par certains professionnels, (bouchers, désosseurs, par exemple), mais connait surtout une demande importante dans des domaines variés tels que:
           - les comédiens et organisateurs de spectacles, (cinéma, théâtre, sons et lumières, reconstitutions historiques, etc.).
           - les amateurs de jeux de rôles, de déguisements, etc.
           - les collectionneurs
           - les décorateurs
           - les enseignants et animateurs d'ateliers ayant pour thème le Moyen Age
Cette liste pourrait être largement complétée; la cotte de mailles, malgré plus de 20 siècles d'existence a encore de beaux jours devant elle.   
 fssbr22532-copie-1 fssbr22532-copie-1

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Moyen Age en Kit - dans cottes de mailles